Home » Economie » Opposition à la levée de l’interdiction du transport routier dominicain

Opposition à la levée de l’interdiction du transport routier dominicain

Dans une note, l’Association des Industries d’Haïti (ADIH) rappelle que depuis toujours sa mission a été de défendre la production nationale et les emplois qu’elle génère. À cette fin elle combat sans cesse la contrebande, véritable fléau pour l’économie nationale.




Dans ce cadre, rappelons que le 1er octobre 2015, le Gouvernement haïtien, en accord avec les producteurs nationaux, les acteurs économiques et les instances gouvernementales concernées, avait décidé d’interdire l’importation par transport routier de 23 produits en provenance de la République Dominicaine et d’en autoriser l’importation exclusivement par voie maritime ou aérienne, pour un meilleur contrôle douanier et phytosanitaire.

Cependant, cette mesure a été vivement combattue par le Gouvernement dominicain, les exportateurs et les syndicats de camionneurs de la République voisine, qui exigeaient le retrait sans condition de cette décision




L’ADIH est consternée d’apprendre, que suite à la visite du nouveau Chancelier dominicain Miguel Vargas Maldonado, le 30 août dernier, cette mesure restrictive de transport est sur le point d’être levée  au détriment des industries nationales. Elle exhorte une fois de plus le Gouvernement à ne pas sacrifier le pays et de ne pas se plier aux desiderata des dominicains.

De son côté, le Forum Économique du Secteur privé, qui dénonce et combat, également de façon systématique la contrebande qui se pratique sur la frontière haïtiano-dominicaine, abonde dans ce sens. Il souligne que si cette restriction est levée, le secteur privé national ne pourra pas faire face à la compétition déloyale qui déferlera sur Haïti et qui aura pour conséquences « la perte d’emplois, la baisse des revenus fiscaux et la disparition des investisseurs nationaux… »

Le Forum demande fermement au Gouvernement de maintenir en place cette restriction, afin de protéger les consommateurs haïtiens, les entrepreneurs et les investisseurs nationaux.

SL/ HaïtiLibre.com

Réagir à cet article

comments

About ladepeche