Home » La Une » Jean Bertrand Aristide sort de l’hôpital et poursuit la campagne avec Maryse Narcisse
HECTOR RETAMAL / AFP

Jean Bertrand Aristide sort de l’hôpital et poursuit la campagne avec Maryse Narcisse

A cause d’un malaise, le major-jonc de Fanmi Lavalas n’a pas pu s’exprimer, vendredi soir, en présence d’un public de masse au Cap-Haitien, composé aussi des partisans de Moise Jean Charles, l’homme fort de la plateforme Pitit Dessalines.




Jean Bertrand Aristide, tombé en syncope, a été vite admis à l’hôpital Hôpital Universitaire Justinien se trouvant dans la métropole du Nord. Grace aux diligences des médecins, le baron de Tabarre a eu la vie sauve. « Je remercie toutes les personnes qui ont pensé à moi, remerciement spécial à l’équipe médicale qui ont pris soin de moi, j’étais content également que parmi les médecins il y avait la future présidence d’Haïti la Dr. Maryse Narcisse. » a lâché M. Aristide.




Cette chute lui rappelle la présidentielle de 1990 où des gens ont été victime d’une bombe, car il considère les mauvais commentaires après son malaise comme le drame survenu avant son premier mandat. « Dans ces élections de 2016 ce que je vis c’est Lavalas qui descend pour faire une mobilisation générale et dans cette mobilisation générale il y a deux bombes en particulier que je vois, une bombe chargée d’argent sale et une autre chargée de mensonges professionnels… » a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse juste après sa sortie de l’hôpital.

Réagir à cet article

comments

About ladepeche