Antonio Guterres, alors haut-commissaire chargé des réfugiés pour les Nations unies, le 18 décembre 2015, à Genève. DENIS BALIBOUSE / REUTERS

Réagir à cet article

comments