Home » Sport » Quand Alex Ferguson a tenté de faire signer Ronaldo au BARÇA
SOCCER : Real Madrid vs Malmo - Champions League - 12/08/2015

Quand Alex Ferguson a tenté de faire signer Ronaldo au BARÇA

Dans un biographie consacrée à Cristiano Ronaldo à paraître le 19 octobre prochain, on apprend que l’ancien entraîneur du Portugais, Sir Alex Ferguson, a tenté d’envoyer Cristiano Ronaldo au Barça. 




Et si Messi et Ronaldo avaient joué ensemble au Barça ? Une idée qui paraît aujourd’hui complément folle mais qui a bien failli se réaliser il y a quelques années lorsque le Portugais était en pourparlers avec le Real pour quitter Manchester United. Ronaldo envoyé Barça par Ferguson, c’est une des anecdotes croustillantes que l’on pourra retrouver dans une biographie consacrée à Cristiano Ronaldo à paraître le 19 octobre prochain.

Il faut retourner à l’hiver 2007 pour comprendre le faux départ de Ronaldo. En janvier, le Portugais déclarait devant la presse : « Je sais qu’il y a un intérêt du Real Madrid mais je ne peux pas en parler. Alex Ferguson et Carlos Queiroz le savent et ils m’ont interdit de parler du Real Madrid. » Le réponse de Ferguson ne s’est pas fait attendre : « Nous vendons les joueurs que nous voulons vendre et d’aucune façon Cristiano Ronaldo partira. »




Deux mois plus tard, en mars 2017, Cristiano Ronaldo continuait à flirter avec la Maison Blanche : « Tout le monde sait que j’adore l’Espagne. J’aimerais jouer là-bas un jour. » Une nouvelle déclaration qui a manifestement alerté la direction mancunienne puisque dans la foulée le Portugais prolongeait son contrat chez les Red Devils jusqu’en 2012. Un contrat assorti d’une clause à 75 millions d’euros. Moins d’un an plus tard, en janvier 2008, la mère de CR7 déclarait à la presse espagnole : « Avant de mourir je veux voir mon fils au Real Madrid. » Quelques jours plus tard, l’ancien président du Real, Ramon Calderon, en remettait une couche et déclarait publiquement qu’il voulait faire signer Ronaldo. Deux déclarations qui ont mis le feu aux poudres.

La suite sur Onzemondial.com

Réagir à cet article

comments

About ladepeche