Home » La Une » Une adolescente tuée lors du déchargement d’une cargaison d’aide alimentaire à Dame-Marie
PHOTO : eda.admin.ch

Une adolescente tuée lors du déchargement d’une cargaison d’aide alimentaire à Dame-Marie

Le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales a appris avec consternation l’incident survenu lors du déchargement d’une cargaison d’aide alimentaire d’un bateau battant pavillon colombien, mardi après-midi dans la commune de Dame-Marie (Grand-Anse, Sud-Ouest) causant la mort d’une jeune fille et plusieurs blessés.




Il semble que le rythme du déchargement ait été jugé trop lent et ait suscité le mécontentement d’une population affamée et à bout, venu en grand nombre. Selon le Ministère, « les premiers éléments d’informations font état d’une tentative de pillage de la cargaison déchargée du bateau à partir de chaloupes, par certains riverains. Les pilleurs auraient également lancé des pierres et des conques de lambis en direction des policiers et des agents de la Minustah […] »

Ce début d’émeute a poussé les forces de l’ordre à faire usage de gaz lacrymogènes et de projectiles afin de disperser la foule « Les casques bleus brésiliens, qui étaient en appui à la police nationale haïtienne, ont tiré des balles en caoutchouc et deux grenades lacrymogènes » a déclaré Mourad Whaba, coordonnateur humanitaire de la Mission des Nations unies en Haïti, ajoutant qu’un enquête avait été ouverte à l’ONU.




Pour une raison encore inconnue, il semble selon des informations que la PNH aurait fait des tirs à balles réelles en direction de la foule tuant une adolescente et blessant 5 autres personnes dont une grièvement, selon les autorités locales. Une enquête a été ouverte pour fixer toutes les responsabilités dans le cadre de cet incident, indique le Ministère de l’intérieur qui a passé des instructions au Délégué Départemental et aux Maires afin qu’ils prennent toutes les dispositions pour assister les familles des victimes. De même, des mesures ont été prises pour rétablir l’ordre et renforcer la sécurité à Dame-Marie.

Réagir à cet article

comments

About ladepeche