Le Conseil électoral provisoire (CEP)  est plus en plus rassuré quant à la tenue effective des élections le 20 novembre prochain. A quelques jours de l’expiration du délai accordé à l’exécutif, l’appelant à créer les conditions nécessaires  à l’organisation du scrutin, l’institution électorale dévoile sa seconde option.




« Au cas où certains bâtiments ne seraient pas mis en état de fonctionnement, comme l’a promis le chef de l’état, nous ferons usage de bâches  et de tentes », a déclaré le président du Conseil qui rencontrait la presse, mercredi, en milieu de journée.




 Le CEP a déjà procédé à la distribution de 480 bâches ; environ 1200 tentes sont prépositionnées au niveau des BEC des régions les plus affectées par l’ouragan  « Matthew », a poursuivi Léopold Berlanger.

Quant aux personnes qui ont perdu leurs cartes d’identification nationale (CIN) des agents de la Direction du Registre électoral ont recueilli leurs doléances pour ensuite les acheminer à l’Office Nationale d’Identification (ONI), a par ailleurs fait savoir M. Berlanger.

Réagir à cet article

comments