Plusieurs citoyens  ont du mal à remplir leur devoir civique ce dimanche 20 novembre. C’est qui est observé pour des policiers affectés dans des zones provinciales alors qu’ils sont originaires de Port-au-Prince. Même constat pour  des mandataires affectés dans des centres de votes  autres que celui dans lequel leur nom était censé figurer.




Réagir à cet article

comments