L’électorat haïtien était plus ou moins mobilisé, c’est au total 23,3% des électeurs qui se sont rendus aux urnes hier dimanche. Un taux de participation légèrement supérieur a été constaté dans les zones les plus touchées par l’Ouragan « Matthew ».




Dans le Sud, la Grand’Anse et les Nippes 25,9% des citoyens ont voté contre 22,5% pour le reste du pays.

Le taux de participation des femmes reste faible. Seulement 37,9% de femmes ont voté contre 62,1% pour les hommes, selon le dernier bilan communiqué par l’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie (OCID) ce lundi.

Toujours dans le cadre de la présentation de ce bilan, L’OCID relate le respect des procédures du vote, la présence des mandataires dans les bureaux de vote notamment à la fin de la journée électorale.




Pour Rosny Desroches, la journée électorale du 20 novembre constitue un pas important vers la stabilité politique du pays ; il se garde toutefois de parler de réussite. D’autres étapes tout aussi importantes restent à franchir, a-t-il argumenté.

M. Desroches formule donc des recommandations aux différents acteurs concernés afin de garantir le bon déroulement de la suite du processus électoral.

Il encourage le Conseil Electoral Provisoire (CEP) à s’assurer du respect des normes et procédures établies pour le Centre de Tabulation des Votes et les organes de contentieux électoraux (les BED et le BEC).

Réagir à cet article

comments