Si certains secteurs dénoncent cet accord trouvé le 6 février dernier entre Michel Martelly et les parlementaires, le Forum Economique du secteur privé, à travers une note, se montre heureux de constater la signature de cet accord de sortie de crise.

Le Forum est aussi heureux de constater une nette amélioration du climat sociopolitique enregistré depuis la signature de cet accord et la tenue de l’Assemblée nationale. Ceci augure indubitablement les lendemains meilleurs pour notre chère Haïti,

lit-on dans la note.

Le Forum retient que ce compromis historique, prévoyant une courte présidence provisoire et pavant la voie vers un retour prochain à l’ordre constitutionnel, permettra au pays d’éviter la situation fortement incertaine et préjudiciable à l’ordre public que craignait la nation toute entière.

Suivant cette même note,  le Forum Economique appelle au sens civique de tous les fils et filles du pays, plus spécialement des autorités chargées des pouvoir publics, des leaders politiques, de la société civile, du secteur des affaires et de la Presse, en vue d’assurer le respect scrupuleux de ce compromis issus des négociations entre les parties haïtiennes et en vue de contribuer chacun en ce qui concerne, au prompt et durable rétablissement de la paix publique et du retour à l’ordre et constitutionnel.

Le Forum reste profondément convaincu de l’importance capitale d’élections libres, honnêtes, transparentes, et crédibles qui doivent permettre le renouvellement de nos responsables politiques, sur la base des choix individuels de chaque citoyen qui « constituent la garantie fondamentale de la stabilité politique, condition première à l’harmonie sociale et à l’établissement véritablement favorable aux investissements productifs, générateurs d’emploi et de prospérité durable, au bénéfice de tous les haïtiens.

Le Forum exhorte la Communauté Internationale à appuyer le reste du processus tracé par les parties haïtiennes et l’invite à apporter son support concret à la croissance économique et au renforcement de l’État haïtien durant les prochaines années.

Réagir à cet article

comments