L’organisation WikiLeaks a reçu une énorme base de données révélant les techniques de cyber-surveillance et de piratage de la CIA. L’agence de renseignement américaine serait ainsi est en mesure d’utiliser le Wi-Fi des smartphones Android pour espionner les utilisateurs à l’aide du maliciel baptisé Spottsroide.




Lire la suite...

Réagir à cet article

comments