Home » Education » Les dégâts de la pédagogie noire en Haïti

Les dégâts de la pédagogie noire en Haïti

L’éducation punitive corporelle avec humiliation de l’enfant, qu’on maltraite émotionnellement (enfant traité de « bête », « nul », « méchant »), est loin d’avoir disparu au XXI° siècle. En Haïti beaucoup d’écoles adoptent de manière discrète la pedagogie noire. Cette pédagogie noire (ou éducation traditionnelle) qui repose plus sur des rapports de pouvoir que des rapports de respect et d’amour.

 

Le concept de pédagogie noire a été créé par Katharina Rutschky (et repris par Alice Miller) pour expliquer et décrire les méfaits d’une éducation qui veut briser la volonté de l’enfant, guidée par la croyance dans la nature mauvaise de l’enfant et la nécessite de faire obéir les enfants aux adultes (parents et enseignants). L’objectif de la pédagogie noire est de faire des enfants des êtres dociles et malléables.

 

 

 

Les dégâts de la pédagogie

 

La pédagogie noire fait le lit de la névrose, de la violence, vis-à-vis de soi, vis-à-vis des autres, car elle méprise et persécute l’enfant, réprime la vie, la créativité et la sensibilité. – Anne Ancelin Schützenberger

 

Selon Alice Miller, une doctoresse Suisse en Psychologie, psychanalyse et Philosophie les sujets qui ont été maltraités et profondément humiliés dans leur enfance de façon continue. Ils ont grandi dans un climat de cruauté car la manière dont nous avons été élevés laisse une empreinte sur chacun de nous et souvent aussi, insidieusement, sur nos descendants. Que nous ayons été bien ou mal traités dans les tout débuts de la vie et après colore notre vie et nos actions de façon quasiment indélébile a ajouté Anne Ancelin Schützenberger, une psychologue francaise vielle de 98 ans.

Sindy OBED

Sindy Obed – Educateur orienté en Sciences Sociales, Blogueur et Éditeur | E-mail : sindyobed3@gmail.com

Réagir à cet article

comments

About Sindy OBED

Sindy Obed - Educateur orienté en Sciences Sociales, Blogueur et Éditeur | E-mail : sindyobed3@gmail.com