La Plateforme « Pitit Dessalines » n’a pas mis du temps pour réagir quelques heures après que la Police nationale ait décidé de disperser la manifestation organisée, ce mardi, à Port-au-Prince pour exiger la démission de Jovenel Moise.




Le secrétaire général de cette structure politique, dit prendre acte de la réaction des agents de la Police nationale ayant mis prématurément un terme à la manifestation au niveau de Delmas 60.

Jean Charles Moise promet d’intensifier la mobilisation dans les jours qui viennent.

Réagir à cet article

comments