La Corée du Nord a annoncé mardi son projet de lancer un satellite en février, à la suite de rumeurs sur la préparation par Pyongyang d’un test de missile balistique, une annonce aussitôt assortie de menaces par les Etats-Unis de sanctions à l’ONU.

L’Organisation maritime internationale (OMI) avait indiqué plus tôt avoir été avertie par le régime communiste de son intention de lancer un satellite entre les 8 et 25 février, entre 07H00 et 12H00 (entre 22H30 et 03H30 GMT). Ces dates laissent penser que la Corée du Nord souhaiterait le faire à l’occasion de l’anniversaire le 16 février du dirigeant défunt Kim Jong-Il, père de Kim Jong-Un.

Cette annonce fait suite à des rumeurs ces derniers jours sur la préparation par Pyongyang d’un test de missile balistique, nouveau pas vers son objectif de se doter de missiles nucléaires, en violation des résolutions de l’ONU.

Réagir à cet article

comments