La ratification de l’énoncé de la politique générale du Premier Ministre nommé devient de plus en plus compliquée, car déjà certains parlementaires lient son choix à la crise actuelle. Youri Latortue et d’autres collègues du Sénat de la République réclament la démission de Fritz Jean.

« Le retrait de Fritz Alphonse Jean est nécessaire pour le déblocage de la situation », a cité le premier sénateur de l’Artibonite. M. Latortue ne voit pas d’un bon œil la présence de deux citoyens de même tendance politique à la tête de l’exécutif.

Par ailleurs, nous devons signaler que les tractations se poursuivent au Parlement haïtien avant la tenue d’une élection pour remplacer Jocelerme Privert à la présidence du bureau du grand corps.

Réagir à cet article

comments