Les parlementaire issus de la Commission Justice, Sécurité et Défense Nationale du sénat et des responsables de la Police nationale et de l’Association des Professionnels de Banque se sont entretenus autour de la sécurité des gens qui reviennent de la banque et trop souvent tombés dans les pièges des malfrats.

Parmi les solutions envisagées, il était question d’interdire les motards de stationner dans les parages des banques, et aux  clients  de faire usage du téléphone à l’intérieur des banques.

Un contrôle sera effectué sur les personnes armées pour savoir si leurs armes sont légales. Et pour éviter une forte affluence dans les banques, il sera également question d’envisager une meilleure méthode de paiement, a fait savoir le président de la commission.

Pour ce qui a trait à la connexion éventuelle des employés de banques avec les bandits, le DCPJ indique qu’il va travailler de concert avec les responsables des banques afin de freiner cette pratique.

Réagir à cet article

comments