« Kenneth Merten devrait se taire après sa tentative d’encourager l’organisation de l’élection présidentielle avec un seul candidat au second tour; ce que les Etats-Unis sont en train de nous apprendre ce n’est pas de la démocratie », a lâché Camille Charlemers réagissant sur les dernières déclarations du responsable du dossier d’Haïti au Département d’Etat.




La formation de la Commission de Vérification se révèle indispensable selon M. Charlemers qui salue les consultations entamées en vue de la mise en place de cette structure. C’est un nouveau pas, dit-il, vers la finalisation du processus.

Le directeur exécutif de la PAPDA dit souhaiter la vérification en profondeur, à la fois, des élections des 9 août et 25 octobre 2015, en vue de créer entre autres les conditions nécessaires pour la mise en branle d’un nouvel appareil électoral.

Réagir à cet article

comments