Home » La Une » Les Etats-Unis défavorables à la formation d’une commission électorale

Les Etats-Unis défavorables à la formation d’une commission électorale

L’ambassadeur des Etats-Unis accrédité en Haïti était donc mercredi à la chambre des députés. Peter Mulrean et les membres du bureau ont longuement échangé autour de la situation actuelle d’Haïti particulièrement la crise électorale. 




Le diplomate américain voulait s’enquérir de la position du bureau de la chambre des députés  relative  à la situation politique du pays.

Cholzer Chancy qui  dit avoir partagé son inquiétude avec  le diplomate américain sur cette situation  estime qu’il faut un large consensus entre les pouvoirs question d’éviter à la nation  ce qu’il  appelle un chaos politique.  

Le diplomate américain a exprimé une nouvelle fois son désaccord  par rapport  à la mise en place de la commission de vérification électorale. La constitution de cette commission pourrait provoquer une situation chaotique dans le pays  et risquer du coup d’hypothéquer le processus électoral, analyse  Peter Mulrean. 

Le représentant de Barack Obama en Haïti dit craindre que la  commission de vérification électorale  ne soit instrumentalisé. Il  a redit  la position du secrétaire d’Etat Américain John Kerry appelant au respect scrupuleux de l’accord du 5 février 2016.

Le sénateur Steven Benoit maintient sa position  critique par rapport à  l’accord du 5 février,  un accord illégal et inconstitutionnel, a-t-il dit. A son avis, l’organisation des élections n’est pas pour aujourd’hui. C’est un problème politique qui doit être résolu de manière politique, a souligné  le sénateur Benoit.

En ce qui concerne  la mise en place de la commission de vérification électorale, Steven Benoit s’en est montré favorable contrairement à Youri Latortue, Carl Murat Cantave et Onondieu Louis, ajoutant toutefois que celle-ci doit être impartiale.

Réagir à cet article

comments

About ladepeche