Alors que les techniciens de la commission indépendante d’évaluation et de vérification électorale poursuivent leurs travaux au Centre de Tabulation des Votes, « Pitit Desalin » prend le devant et appel à l’éviction du candidat Jovenel Moise, de la course électorale.




Les élections des 9 août et 25 octobre 2015 étaient de véritables opérations de fraudes orchestrées par le Conseil Electoral Provisoire, un crime électoral à l’endroit des votants, clament ces majors-joncs de «  Pitit Dessalines ».




Mathias Pierre exige non seulement l’éviction de Jovenel Moise de la course mais aussi l’arrestation de tous les membres du CEP de Pierre-Louis Opont. 

Pour sa part, la position de Fanmi Lavalas reste inchangée. Selon l’ancien sénateur Lavalas, Yvon Feuillé, seulement 510 procès-verbaux sur 3235 sont acceptables. D’où, parle-t-il de désastre électoral. Cependant, ne voulant pas anticiper sur les possibles conclusions du rapport l’ex parlementaire plaide à ce que ledit rapport reflète ce qui s’est réellement passé les 9 Aout et 25 Octobre 2015.

Réagir à cet article

comments