Toutes les dispositions ont été déjà adoptées au niveau des bureaux des deux branches législatives en vue de la tenue, ce mardi, de la séance en assemblée nationale. Cette séance qualifiée de « hautement politique » permettra d’engager des discussions en vue du maintien ou pas de Jocelerme Privert à la tête du pays.




Depuis vendredi des consultations ont été entamées par les différents blocs afin de convaincre les  parlementaires de la nécessité de répondre à cette convocation.

Réagir à cet article

comments