Bas-Artibonite : Une jeune femme assassinée pour avoir résisté aux avances du chef de gang

Bas-Artibonite : Une jeune femme assassinée pour avoir résisté aux avances du chef de gang
Spread the love

Une scène de violence impitoyable s’est déroulée récemment dans le Bas-Artibonite, où Micheline Dor, une jeune femme de 22 ans, a été victime d’un assassinat brutal par balles. Les premières indications laissent entrevoir un mobile macabre : le refus catégorique de Micheline de se plier aux désirs du chef de gang local, Luckson Elan, alias “Baz Grand Grif”.

Ce meurtre atroce s’inscrit dans un contexte de montée inquiétante de la violence attribuée aux gangs armés sévissant dans la région. Bertide Horace, porte-parole d’une organisation de la société civile dans le Bas-Artibonite, a vertement critiqué l’attitude permissive des autorités locales face à la menace croissante que représentent ces groupes armés. Elle a souligné que la zone est devenue le terrain de jeu de gangs exerçant un pouvoir quasi absolu, instillant la terreur parmi les résidents.

Selon les témoignages recueillis, Micheline Dor aurait été confrontée à Luckson Elan en raison de son refus inébranlable de s’engager dans une relation intime avec lui. En réponse à ce rejet, la jeune femme a été délibérément visée, subissant plusieurs tirs, dont deux au niveau de son vagin, marquant un niveau de violence choquant et déshumanisant.

Bertide Horace a condamné vigoureusement ces actes barbares, appelant les autorités à prendre des mesures immédiates pour restaurer la paix et la sécurité dans la région. L’organisation de la société civile exige une action prompte et efficace contre les gangs armés, ainsi que la protection des citoyens innocents plongés dans une terreur constante.

redaction1

6 thoughts on “Bas-Artibonite : Une jeune femme assassinée pour avoir résisté aux avances du chef de gang

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Enable Notifications OK No thanks