Muscadin et Richemond blâmés

Muscadin et Richemond blâmés
Spread the love

Le Ministère de la Justice a émis une lettre de blâme sévère à l’encontre du Commissaire du Gouvernement des Cayes, Me Ronald Richemond, dénonçant ses récentes actions sur la voie publique. La correspondance, datée du 15 décembre 2023, met en garde contre toute incartade supplémentaire dans l’exercice de ses fonctions.

« Un différend entre magistrats, peu importe sa nature ou sa gravité, ne se règle pas sur la voie publique », souligne le Ministère de la Justice dans la lettre adressée au chef de la poursuite. La ministre de la Justice, Emmelie Prophète Milcé, signe personnellement ce message, soulignant l’importance du maintien de l’intégrité et de la dignité dans l’administration de la justice.

Le Ministère a également exprimé son mécontentement envers le Commissaire du Gouvernement de Miragoâne, Me Jean Ernest Muscadin, dénonçant le caractère illégal de la plupart de ses actions. La lettre de blâme explicite souligne avec sévérité la récente bévue du Commissaire Muscadin, qui a quitté sa juridiction pour se rendre dans une autre, arguant que « la sienne n’a pas de limite ». Une telle attitude est qualifiée de mépris caractérisé de la loi.

Le Ministère de la Justice, dans un ton sans équivoque, enjoint au Commissaire Muscadin de respecter les limites juridictionnelles établies pour tous les Commissaires du Gouvernement. La correspondance insiste sur l’impératif de se conformer à la ligne tracée pour garantir l’ordre et la légalité dans l’exercice des responsabilités de chaque magistrat.

redaction1

Enable Notifications OK No thanks