Auditions cruciales dans l’affaire Jovenel Moïse

Auditions cruciales dans l’affaire Jovenel Moïse
Spread the love

Au cœur de l’enquête scrutant les méandres de la présidence de Jovenel Moïse, le juge Walther Wesser Voltaire a récemment émis une ordonnance, fixant des convocations pour diverses personnalités devant son tribunal. Ces séances d’audition visent à éclairer les recoins sombres de l’administration Moïse et à extraire des témoignages clés.

Le 27 novembre, le premier à monter à la barre sera l’ex-Secrétaire Général du Conseil des ministres, Rénald Lubérice. Occupant une position stratégique au sein du gouvernement, Lubérice pourrait dévoiler des informations cruciales sur les décisions prises aux plus hauts échelons de l’État.

Le 28 novembre, Esther Antoine, ancienne conseillère de Jovenel Moïse, témoignera devant le juge. Son récit pourrait apporter des éclairages sur les intrications entre relations personnelles et professionnelles au sein de la présidence, ainsi que sur les influences qui ont pesé sur les choix du président défunt.

Le 29 novembre mettra en lumière l’ex-ministre de l’Intérieur, Louis Edner Gonzague Day. En tant que gardien de la sécurité intérieure du pays, Day pourrait dissiper les mystères entourant les politiques de sécurité instaurées pendant le mandat de Moïse, ainsi que les événements ayant précédé son tragique assassinat.

Le 30 novembre verra la convocation d’Anrino Destinoble, une figure jusqu’ici dans l’ombre. Son témoignage pourrait révéler des détails inattendus concernant des aspects spécifiques de l’administration Moïse. Enfin, le 1er décembre, Jean Gué prendra la parole devant le juge, clôturant cette série d’auditions cruciales.

redaction1

Enable Notifications OK No thanks